Les cistes : un jeu de piste grandeur nature

Ecrit le novembre 5, 2014 dans Humeur, Sortie | 19 commentaires

Avez-vous déjà entendu parler des cistes ?

Non ? Et bien moi non plus jusqu’à récemment ^^

Il s’agit d’une activité ludique qui consiste à cacher et/ou à chercher des boîtes dans la nature. Bon, mais en fait, c’est une communauté de ouf’ : ils sont plus de 130 000 à pratiquer cela en France !

Pour en savoir plus, laissez-moi vous présenter Pascal, grand passionné de cistes.

 

exemple de ciste dans un tupperware

Voici un exemple de ciste, contenu dans un tupperware
(Ciste d’Uruk Uba Kaï, créée par Tof le Hobbit)

 

Présentation de notre « cisteur »

Marylin : Bonjour Pascal, peux-tu te présenter un peu pour commencer ?

Pascal : Bonjour Marylin,

J’ai eu 27 ans il y a environ… 27 ans.
Marié, deux enfants, j’habite la région parisienne (Bailly, dans les Yvelines), où j’exerce dans le Conseil et la Formation en Informatique, à la tête d’une multinationale locale d’une personne (moi-même) !

J’aime particulièrement le jeu sous toutes ses formes : jeux de plein air, de société…(j’ai également participé à quelques jeux télévisés).

 

Découverte des cistes

Marylin : Comment as-tu découvert cette activité et quand ? Peux-tu nous expliquer un peu le fonctionnement ?

Pascal : J’ai découvert « les cistes » pendant mes vacances, dans la famille bretonne de ma dulcinée, Anne (de Bretagne, of course), un beau jour d’août 2006.
Nous prenions l’apéro, il était donc 9h, 11h, 12h23, 14h40, 15h27, 16h89, 18h31415927 hips ! …ou toute autre heure plausible pour prendre l’apéro en Bretagne ! 😉

Bref … nous buvions un coup en famille, lorsque mon regard fut attiré par un article du journal local, le Télégramme de Brest.

On y parlait de trésors, d’énigmes… on y évoquait l’activité d’une bande de loufoques qui parcouraient les villes, campagnes et forêts à travers leur département pour trouver des petites boîtes en plastique avec quelques broutilles dedans…

Et on y donnait l’adresse d’un site Internet qui fédérait tout cela : www.cistes.net

Le principe du jeu était très simple :

  • Après une inscription gratuite sur le site, on accède à une carte sur laquelle on choisit un secteur de jeu.
  • On y relève des énigmes qui, une fois résolues grâce à quelques recherches sur Internet ou ailleurs, nous permettent de trouver la cachette (toujours en terrain public, libre d’accès) d’une boîte genre « Tupperware » ou autre.
  • Dans cette boîte se trouvent quelques objets. On en retire un que l’on garde, et l’on en dépose un en échange, après avoir écrit un petit mot dans le carnet, sorte de mini-livre d’or de la boîte.

C’est ainsi que j’ai découvert la Piste des Cistes.

 

cisteur koalito

Pascal, cisteur sous le pseudo « Koalito »

Jamais très loin d’un ordinateur, je décidai alors de m’inscrire sur cistes.net, et de vérifier s’il n’y avait pas un « trésor » ou deux près de notre lieu de villégiature.

Je ne fus pas déçu : la Bretagne est très loin d’être une zone « ciste-nistrée » dans ce domaine ! 🙂

Nous trouvâmes donc notre première ciste en famille dès le lendemain, à quelques kilomètres de là, près d’une charmante petite chapelle… et le cisto-virus me contamina !
 
 
Je devins « cisteur », avec le pseudo « koalito », et l’avatar qui va avec :

 

Cacher des cistes ou les trouver ?

Marylin : Qu’est-ce qui te plait le plus ? Les cacher ? Les trouver ? Les 2 ?

Pascal : Etant passionné de jeu, après avoir résolu quelques énigmes, j’ai rapidement eu l’envie d’en concocter moi-même, et j’y ai vraiment pris goût !

Aujourd’hui, j’ai caché environ 570 boîtes (principalement en région parisienne), et j’en ai déniché presque 4000 !

C’est dire si j’apprécie vraiment les deux aspects du jeu !

 

Une activité chronophage ?

Marylin : Combien de temps y consacres-tu par semaine ?

Pascal : Il est difficile d’évaluer une moyenne par semaine, car cela dépend énormément du temps libre que me laisse mon travail.

Exerçant une profession libérale « à mon compte », j’ai la chance de pouvoir organiser mes rendez-vous et mon temps de travail au bureau, afin de me permettre, parfois deux ou trois fois dans le mois, une demi-journée ou une journée complète consacrée à mon hobby.

Je peux ainsi préparer des « tournées cistiques » sur le terrain (souvent en forêt), après avoir cogité plusieurs heures à la maison sur les énigmes !

ciste dans un bocal de verre

Pascal a déniché une ciste dans un bocal de verre

 

La communauté des cistes

Marylin : C’est une vraie communauté apparemment : vous êtes plus de 130 000 d’après ce que j’ai lu. Y a-t-il un « cisteur » type ?

Pascal : C’est une des grandes richesses de cette activité : la souplesse !

On peut la pratiquer seul, en couple, en famille, entre amis, en groupe… chacun y trouve son plaisir !

J’ai toujours un grand plaisir à retrouver d’autres cisteurs, avec qui j’ai lié de belles relations amicales au cours de ces quelques années (déjà 8 ans !), à l’occasion de « rencontres » cistiques régionales : repas, barbecues, pots, balades cistiques à thème…

Parmi eux :

  • des jeunes,
  • des moins jeunes,
  • des « actifs »,
  • des retraités,
  • des familles,
  • des « solos » …

Il n’y a pas vraiment de « cisteur-type » : certains adorent le challenge des énigmes très corsées, d’autres préfèrent ne pas trop se casser la tête et faire quelques cistes « faciles » au cours d’une promenade en forêt…

On ciste comme on aime !

Pour information, il existe un forum de cisteurs, où vous pourrez retrouver toutes sortes de passionnés : http://newforez.cistes.net/

 

Exemple de contenu d'une ciste

Exemple de contenu d’une ciste
(source www.lejdc.fr)

 

Une activité à faire en famille ?

Marylin : Tu peux faire ça en famille ? Et si oui, peux-tu nous donner un exemple de destination sympathique à faire ?

Pascal : Personnellement, j’ai plutôt le profil du cisteur « solitaire », mais il y a beaucoup de « familles de cisteurs » qui profitent du week-end ou des vacances pour visiter les régions sous l’angle original d’un « jeu de piste » très prenant !

Une destination sympathique ?

Il y a tant de cisteurs, amoureux de leur région, qui la font magnifiquement découvrir à travers les cistes qu’ils cachent et les énigmes qu’ils concoctent…

Dans toutes nos régions, il y a tant d’endroits « qui valent le détour », de « vues imprenables », de monuments insolites ou magnifiques, de lavoirs, de pigeonniers, de calvaires, de fontaines, de châteaux…

Cherchez bien, il y a toujours une ciste tout près ! 😉

 

Bonus : Pascal chercheur de cistes en vidéo

 

 

Alors, ça ne vous a pas donné envie de vous lancer dans une chasse au trésor en famille ? A moi oui en tout cas !

Mais peut-être qu’il y a déjà des adeptes des cistes parmi mes lecteurs ? Racontez-moi un peu !

++

 

19 Commentaires

  1. serais-je la première à faire un commentaire ??? Article intéressant, of course !! muriellejn, cisteuse

    • Et oui ! Il faut un début à tout, hein… ^^
      Et merci d’être venue du coup !
      Mais c’est que tu as de très jolies photos sur ton blog, dis donc !
      Elles sont faites pendant que tu cherches des cistes ou pas forcément ?

      • bonjour ! je n’avais pas reçu ta réponse. Et donc pour répondre à ta question, oui de nombreuses photos sont faites sur la piste des cistes, mais pas toutes !

  2. Cisteuse depuis 9 ans, je ne peux que féliciter Koalito pour cet article.

    • Hey, mais y’a que des filles cisteuses en fait, j’hallucine ! 🙂
      Et depuis 9 ans… respect !
      C’est quoi qui vous plait le plus, dans cette activité ?

  3. Comment ça : « Y a que des filles ?? » Mais PAS DU TOUT !! Ou bien alors mes parents m’ont dupé depuis presqu’un demi siècle ! Et 10 ans de cistes au compteur .
    Balades, découvertes du patrimoine mais aussi décodage d’énigmes de tout poil, du rébus à l’algorithme informatique le plus tordu, chacun y trouve son compte, et comme disait Samuel Colt : « Les cistes, c’est trop d’la balle !! »

    • Easy Loco, je te crois ^^
      10 ans… vache, vous rigolez pas quand vous faites un truc, les cisteurs, dites donc !
      Et quel humour 😉

      • Tu crois quoi, Marilyn ? que les cisteurs ont de l’humour ? Bah! Ca se saurait s’ils en avaient ….

        Nan sérieux ! C’est ça qui est très sympa aussi : Dans les cistes, pas de vieux, pas de jeunes, pas de chômeurs en fin de droit, pas de chercheurs au CNRS, pas de noirs, pas de blancs, de bleus ni de rouges : juste une grande communauté de joyeux tarés (et joyeuses tarées) animée par la même passion : celle de (faire) découvrir des lieux improbables dont on aurait ignoré l’existence en restant affalé dans son canapé devant le 12517è épisode de Derrick !! Et s’il y a un petit coup à boire au une grande assiette de victuailles à partager pour raconter des anecdotes de « la piste », t’inquiète, tu as du monde aussi ^^.

        Euuh !! C’est quand tu veux tu viens jouer 😉

      • Ah ben là, je crois que c’est clair, il va vraiment falloir que je me sorte les doigts ! ^^
        Et puis t’as trop raison : Derrick, c’est plus possible !
        A bientôt alors …. 🙂

  4. excellent choix de photo 😉

    • Mais merci beaucoup ! 🙂

      • ça m’a fait bizarre de voir ma photo se ma ciste d’uruk uba kai sur facebook. Surtout depuis le temps qu’elle est disparue. (car c’est bien ma ciste qui illustre ton « exemple de boite » lol)

      • Ah mince, pardon, j’avais pas du tout percuté (comme tu as pu remarquer) !
        J’ajouterai une mention alors : tu veux quelque chose en particulier ?

      • T’embètes pas pour mettre une mention. Pas besoin. ça fait dejà plaisir d’avoir été choisi 😉

      • Bon ben j’ai mis quelque chose quand même ^^
        Et suis ravie si ça te fait plaisir 🙂

  5. ca m’a l’air démentiel!
    Merci toujours de bonnes infos ici, on trouve!

    • On en fait une tous ensemble ?
      Et merci pour le comm’ <3 <3 <3

      • Ben alors … le test en grandeur nature ? il est fait ? 😉

      • Heuuuuuu…. pas encore ^^
        Mais il fait froiiiiid et puis il pleuuuut !
        Bon, c’est pas vrai : juste on n’a pas encore réussi à s’organiser pour ça pour le moment… mais c’est prévu ! 🙂

Un petit commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *